L'AUBE DU CHANGEMENT 343176 visites
Accueil

NOTE D'INFORMATION N°234

Lundi 24 Septembre 2012 - 12:37:38

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                  REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

          ………………                                                          ……………...........

DEPARTEMENT COMMUNICATION                    Union- Discipline- Travail

 

                                 NOTE D’INFORMATION / N° 234

                                   (Abidjan, le 14 septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan après avoir présidé la cérémonie inaugurale de rentrée académique du ‘’National Defence College".

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a regagné Abidjan ce vendredi 14 septembre 2012 à 16h50 GMT, en provenance du Nigeria où il a présidé la cérémonie inaugurale de rentrée académique du ‘’National Defence College’’.

Il a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport Félix HOUPHOUËT- BOIGNY de Port- Bouët par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires sociales, M. Gilbert Kafana KONE, représentant le Premier Ministre ; des membres du gouvernement et du Cabinet présidentiel et une délégation de la haute hiérarchie militaire.

Faisant le point de cette mission, le Chef de l’Etat a indiqué s’être rendu à Abuja à l’invitation du Président de la République Fédérale du Nigéria, Son Excellence Monsieur Goodluck Ebele Jonathan, pour présider la cérémonie inaugurale de rentrée académique du « National Defence College of Nigeria », une grande école de formation militaire qui reçoit les élèves- stagiaires à partir du grade de Lieutenant- colonel.

A cette occasion, a-t-il souligné, il a prononcé un discours sur le thème « Sécurisation de la sous-région ouest-africaine : une évaluation de la CEDEAO comme instrument de sécurité ».

En outre, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que cette cérémonie a été un temps fort pour la sous- région et la CEDEAO, eu égard au rôle joué par le Nigéria pour le retour de la paix au Libéria, en Sierra- Léone, mais aussi par l’orientation donnée par ce pays au moment de la crise post- électorale en Côte d'Ivoire.

Par ailleurs, il a ajouté que cette cérémonie a également été une opportunité pour lui d'exprimer tout son attachement à la CEDEAO, à son rôle de faiseur de paix et de renforcement de la démocratie dans la sous- région.

Pour finir, le Président de la République a indiqué avoir rencontré, en marge de cet évènement, son homologue nigérian pour traiter d’un certain nombre de sujets concernant les deux pays (la Côte d’Ivoire et le Nigéria) ainsi que la sous- région ouest- africaine, notamment la crise au Mali. Il a précisé que l’objectif de cet échange était d’harmoniser leurs positions au sein de la CEDEAO.

- Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

DEPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél : + 225 20 31 44 89

 


NOTE D'INFORMATION N°233

Lundi 24 Septembre 2012 - 12:28:40

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

               -----------------                                                                 ------------------

DEPARTEMENT COMMUNICATION                           Union-Discipline-Travail

 

                                              NOTE D’INFORMATION/N°233

                                             (Abidjan, le 13 Septembre 2012)

 

L’Administrateur du PNUD et le Ministre Bissau-guinéen des Affaires Etrangères reçus par le Chef de l’Etat

Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA a reçu successivement en audience, ce Jeudi 13 Septembre 2012, au Palais de la Présidence de la République, Mme Helen CLARK, Administrateur du PNUD et M. Faustino FUDUT IMBALI, Ministre Bissau-guinéen des Affaires Etrangères.

Avec Mme Helen CLARK, les échanges ont porté sur la situation en Côte d’Ivoire, notamment sur les questions liées à la sécurité et à la réconciliation nationale, et l’appui que le PNUD pourrait apporter au pays dans sa marche vers le développement.

Le Chef de l’Etat a également remercié Mme Helen CLARK pour « ses conseils et aussi pour le soutien de son Organisation au peuple ivoirien dans sa détermination à aller encore plus vite vers le développement et la réconciliation nationale. »

Mme Helen CLARK a, pour sa part, indiqué apprécier les efforts faits par le Président de la République, au cours de ces 18 derniers mois, pour ramener la Côte d’Ivoire sur la scène internationale, pour le progrès de ce pays et son repositionnement en tant que leader régional.

L’Administrateur du PNUD a, en outre, félicité le Chef de l’Etat pour ses efforts qui ont abouti à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTTE par la Côte d’Ivoire.

Elle a ajouté que son Organisation mettra tout en oeuvre pour soutenir les efforts de notre pays dans la réalisation de son Programme National de Développement (PND), ainsi que tous les autres programmes.

Enfin, la responsable du PNUD a promis travailler en étroite collaboration avec les Autorités ivoiriennes pour réduire et éradiquer éventuellement la pauvreté et assurer la scolarisation de tous les enfants du pays.

Quant au Ministre Bissau-guinéen des Affaires Etrangères, il a indiqué, à sa sortie d’audience, avoir fait au Chef de l’Etat, Président en exercice de la CEDEAO, un compte-rendu de la situation interne en Guinée-Bissau, qui est calme, malgré le contexte de post-conflit.

Le Chef de la diplomatie Bissau-guinéenne a, par ailleurs, exprimé le souhait du Président de Guinée-Bissau, SEM. Manuel Serifo NHAMADJO, de s’entretenir avec ‘’son frère Alassane OUATTARA’’ sur toutes les questions d’actualité en Guinée-Bissau et dans la sous-région, avant l’Assemblée Générale des Nations-Unies.

Notons que le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan DUNCAN, a assisté à ces deux audiences.

 

? Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél: + 225 20 31 43 27


NOTE D'INFORMATION N°232

Lundi 24 Septembre 2012 - 12:6:14

 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                     REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

          ………………                                                                ……………...........

DEPARTEMENT COMMUNICATION                        Union- Discipline- Travail

 

                                   NOTE D’INFORMATION / N° 232

                                     (Abidjan, le 11 septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a reçu une Mission conjointe Nations Unies- Union Africaine, une délégation de la Convention de la Société civile et l’ancien Footballeur international ghanéen, Abédi Pélé.

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a reçu successivement ce mardi 11 septembre 2012, une Mission conjointe Nations Unies-Union Africaine conduite par M. Saïd DJINNIT, Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest ; une délégation de la Convention de la Société civile ivoirienne et l’ancien Footballeur international ghanéen, AYEW Abédi Pélé.

Avec M. Saïd DJINNIT, les échanges ont porté sur la situation dans la sous-région, notamment sur la crise au Mali. Le Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies a indiqué, à ce sujet, avoir échangé avec le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO, sur les efforts déployés par cette organisation en vue d’aider ce pays à retrouver la paix, la tranquillité et surtout à recouvrer son intégrité territoriale et l’ordre constitutionnel.

Il a ajouté avoir examiné particulièrement avec le Chef de l’Etat la situation dans ce pays, à la lumière des dernières évolutions, notamment la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et la lettre adressée au Président en exercice de la CEDEAO pour une assistance militaire de la CEDEAO. L’objectif étant, selon le Diplomate onusien, de renforcer ensemble (CEDEAO, UA et ONU) le travail déjà entrepris, avec les partenaires pour aider le Mali.

Toujours sur la question malienne, M. DJINNIT a souhaité qu’à la faveur de la prochaine Assemblée Générale des Nations Unies qui aura lieu à New York, toutes les Institutions impliquées dans la résolution de la crise au Mali, arrivent à cette rencontre avec une idée bien claire de ce qui devra être fait pour mettre définitivement un terme à cette crise.

M. DJINNIT a également souligné avoir trouvé auprès du Président Alassane OUATTARA, toute la disponibilité, l’ouverture et une bonne volonté à résoudre la crise malienne.

Pour terminer, il a affirmé que les Nations Unies et l’Union Africaine seront toujours aux côtés de la CEDEAO pour aider le Mali.

Après la Mission conjointe ONU- UA, le Président de la République a accordé une audience à une délégation de la Convention de la Société civile ivoirienne conduite par son coordonnateur national, Dr Kouamé Christophe.

L’ancien attaquant- vedette de l’équipe nationale de football du Ghana, M. AYEW Abédi Pélé a été la dernière personnalité à être reçue par le Président de la République. A sa sortie d’audience, il a indiqué être venu rendre une visite de courtoisie au Président Alassane OUATTARA, qu’il connaît depuis plusieurs années. En outre, il a souligné avoir parlé avec le Chef de l’Etat, de football, du Ghana et de ses deux enfants qui évoluent dans l’équipe de football de Marseille, mais pas de politique.

« Le Président Alassane OUATTARA est un ‘’fan’’ de football, et moi, je suis un ‘’ fan’’ du Président de la République de Côte d’Ivoire », a notamment déclaré Abédi Pélé.

- Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

DEPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél : + 225 20 31 44 89


NOTE D'INFORMATION N°231

Mercredi 19 Septembre 2012 - 13:57:38

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                           REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

                   -----------------                                                                           ------------------

DEPARTEMENT COMMUNICATION                                    Union-Discipline-Travail

 

                                           NOTE D’INFORMATION/N°231

                                          (Abidjan, le 10 Septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a assisté à la rentrée solennelle du Conseil Constitutionnel

Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA a pris part, ce Lundi 10 Septembre 2012, à l’Hôtel Ivoire, à la cérémonie de rentrée solennelle du Conseil Constitutionnel.

Dans son allocution, le Chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage au professeur Francis WODIE, Président du Conseil Constitutionnel, « un homme droit et un homme de droit », une personnalité respectée et admirée par la grande majorité des Ivoiriens.

Il a ensuite indiqué que le Conseil Constitutionnel est l’un des principaux leviers de l’Etat, de la République et de la démocratie, « le régulateur du fonctionnement des pouvoirs publics » ; son rôle est donc irremplaçable dans l’édification de l’Etat de droit.

Pour avoir perdu de vu le sens de sa mission, le précédent Conseil Constitutionnel a servi « aux Ivoiriens une décision de convenance politique qui, par son caractère inique, a coûté à notre cher pays, la plus grave crise de son histoire » a poursuivi le Chef de l’Etat. Cette décision, contraire à la vérité et à la volonté des urnes, a entrainé de nombreuses pertes en vie humaines et fait perdre près de dix ans à notre pays.

C’est pourquoi, selon le Chef de l’Etat, le juge constitutionnel ivoirien devra se servir de cette période douloureuse de l’histoire de notre pays comme « la boussole qui lui montrera le chemin à suivre et celui à éviter ».

Pour terminer, le Président de la République a exhorté le Président WODIE et les membres du Conseil Constitutionnel à redorer le blason de leur Institution, avant de leur réaffirmer sa disponibilité à les aider à accomplir leur noble mission.

 

? Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél: + 225 20 31 43 27


NOTE D'INFORMATION N°230

Lundi 10 Septembre 2012 - 17:55:17

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                 REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

          ……………… …                                                             …………...........

DEPARTEMENT COMMUNICATION                   Union- Discipline- Travail

 

                                 NOTE D’INFORMATION / N° 230

                                     (Abidjan, le 05 septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a reçu un émissaire du Président du Mali.

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu en audience ce mercredi 05 septembre 2012, M. Baba BERTHE, Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali, porteur d’un message du Président Malien, SEM. Dioncounda TRAORE.

A sa sortie d’audience, l’émissaire malien a indiqué que le message dont il était porteur avait trait à la « situation suffisamment grave », au « péril » auquel fait face le Mali depuis quelques mois.

Pour l’envoyé spécial du Chef de l’Etat malien, la « gestion de cette situation dépasse les capacités » du Mali et appelle « nécessairement » une réponse « transfrontalière », une solidarité sous- régionale.

C’est pourquoi il a été chargé par le Président TRAORE de venir « solliciter l’appui de la sous- région, de la CEDEAO, de la Côte d’Ivoire, pour gérer ce problème en rapport avec l’Union Africaine et les Nations Unies ».

A en croire l’émissaire malien, « le message a été reçu et bien compris » par le Président Alassane OUATTARA, à qui il a réitéré les remerciements du Chef de l’Etat et du peuple maliens.

Interrogé sur l’irréversibilité de l’option militaire pour juguler cette crise, le Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali a fait observer que « la phase des négociations précède toujours la phase militaire ». Cependant, il a ajouté que des contacts sont en train de se nouer. Si ces négociations aboutissent à un résultat tangible, une intervention militaire serait alors, à son avis, « sans objet ».

« En revanche, si les contacts et les négociations en cours n’étaient pas concluants, évidemment, il faudrait envisager cette option militaire », a-t-il déclaré notamment.

En tout état de cause, a précisé l’envoyé du Président TRAORE, « cette option ou ces options militaires vont naturellement s’élaborer en rapport avec les autorités militaires du Mali qui diront exactement ce dont elles ont besoin ; et les experts jugeront de la pertinence de ce qui est formulé en terme de demande ».

Notons que le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Daniel KABLAN-DUNCAN et le Ministre de l’Intégration Africaine, M. Ally COULIBALY ont assisté à cette audience.

- Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

DEPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél : + 225 20 31 44 89


Pages << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
   ...
Auteur
rexona
Abidjan
Pensée du jour
Leurs sourires sont d'or et leur vie de misère . ..

Transmis par Lucile C.
Actualité Africaine
» [Congo-Brazzaville] Ecair ou l'incompetence dans toute son horreur... Afficher
(Src:Mediapart)


» Tronçonnage des listes électorales au Congo de Sassou Nguesso... Afficher
(Src:Mediapart)


» Coupe CAF: Wadi Degla d'Egypte élimine AS Douanes du Togo... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


Actualité Internationnale
» Turquie : nouvel enregistrement compromettant pour le régime ...... Afficher
(Src:Libération)


» Les Espagnoles manifestent pour leurs droits... Afficher
(Src:L'Yonne Républicaine)


Réalisé par Africaciel.com