L'AUBE DU CHANGEMENT 343179 visites
Accueil

NOTE D'INFORMATION N°243

Mardi 2 Octobre 2012 - 13:38:18

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                      REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

                     -----------------                                                                  ------------------    

DEPARTEMENT COMMUNICATION                           Union-Discipline-Travail

                                           NOTE D’INFORMATION/N°243

                                            (Abidjan, le 1er Octobre 2012)

Une mission du FMI reçue par le Chef de l’Etat

Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, a reçu en audience, ce Lundi 1er Octobre 2012, au Palais de la Présidence de la République, une mission d’évaluation du Fonds Monétaire International, conduite par M. Michel LAZARE, Sous- Directeur du Département Afrique de cette Institution.

A sa sortie d’audience, M. Michel LAZARE a indiqué avoir exposé au Chef de l’Etat, les conclusions préliminaires de la mission de revue du FMI qui était à Washington dans le cadre du programme de Facilité Elargie de Crédit.

Le Sous-Directeur du Département Afrique du FMI a annoncé également avoir fait le point, avec le Président de la République, de la situation de l’économie ivoirienne en 2102. Cette économie, selon lui, se porte très bien avec une croissance qui sera plus forte que celle qui avait été envisagée, avec un maintien global de la stabilité des prix ainsi qu’un très bon budget.

Cette embellie économique, a-t-il ajouté, permettra de créer des emplois et de financer un certain nombre de dépenses qui bénéficieront aux couches les plus défavorisées, telle que la construction d’écoles, de cantines et de dispensaires.

En outre, il a indiqué que les perspectives de l’économie ivoirienne sont prometteuses pour l’année 2013, avec une prévision d’un taux de croissance soutenu devant engendrer des nouveaux investissements publics dans les infrastructures ainsi que les structures sociales.

Par ailleurs, il a ajouté qu’un point des réformes en cours a été fait, afin d’améliorer l’efficacité de notre économie. A cet égard, il s’est félicité des progrès réalisés dans la réforme de la filière cacao qui doit permettre { la campagne qui s’ouvre incessamment, d’être menée dans de bonnes conditions.

Cependant, le Sous-Directeur du Département Afrique du FMI a relevé que des réformes sont { mener dans d’autres secteurs y compris celui de l’énergie en vue de moderniser l’économie ivoirienne et la placer de façon certaine sur la trajectoire

d’un pays émergent { l’horizon 2020, comme voulu par le Chef de l’Etat et annoncé dans le Plan National de Développement.

Pour terminer, M. Michel LAZARE a reconnu que la Côte d’Ivoire a une économie qui se développe très aisément avec de bonnes perspectives qui la placent en très bonne position sur le moyen terme pour améliorer non seulement la croissance mais également les conditions de vie des populations.

Notons que le Premier Ministre, Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement, Albert MABRI TOIKEUSSE, le Ministre de l’Economie et des Finances, Charles DIBY KOFFI et celui du Pétrole, des Mines et de l’Energie, Adama TOUNGARA ont pris part { la séance de travail.

? Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél: + 225 20 31 43 27


NOTE D'INFORMATION N°242

Mardi 2 Octobre 2012 - 13:22:22

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE     REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

              ………………                                                ……………...........

DEPARTEMENT COMMUNICATION        Union- Discipline- Travail

 

                                        NOTE D’INFORMATION / N° 242

                                          (Abidjan, le 28 septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a reçu en audience l’équipe médicale qui a réalisé la première transplantation rénale en Côte d’Ivoire.

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a reçu en audience ce vendredi 28 septembre 2012, en fin d’après- midi, l’équipe médicale qui a réalisé les 24 et 25 septembre derniers, les deux premières greffes sur des patients ivoiriens.

Le Chef de l’Etat a saisi cette occasion pour exprimer sa fierté à l’endroit des Médecins des services de néphrologie, d’urologie et de cardiologie des CHU de Treichville et de Yopougon, assistés d’experts venus de Belgique et de Tunisie.

Il a souligné que cette opération est une grande première pour nous, pour notre pays, pour les populations ivoiriennes, mais également pour toute la sous- région.

C’est pourquoi il a tenu à féliciter toute l’équipe médicale, mais aussi les donneurs de reins qui ont fait preuve de courage et de générosité.

Au nom de ses pairs, le Ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA, Mme Thérèse NDRI- YOMAN, a traduit la reconnaissance de l’ensemble du Corps médical au Président de la République pour avoir signé en janvier 2012, le décret permettant la transplantation rénale en Côte d’Ivoire.

Elle a plaidé pour la construction d’un Centre de transplantation, bien équipé, qui permettra de faire d’autres greffes de reins.

Mme NDRI- YOMAN a enfin révélé que le coût de l’opération est de 10 millions de francs CFA, en moyenne par personne.

Quant au Pr Appollinaire GNIONSAHE, il a indiqué que le processus de transplantation dure environ 4 heures d’horloge.

- Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

DEPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél : + 225 20 31 44 89


NOTE D'INFORMATION N°241

Mardi 2 Octobre 2012 - 13:16:25

 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                      REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

            ………………                                                                                     ……………...........

DEPARTEMENT COMMUNICATION                         Union- Discipline- Travail

                               NOTE D’INFORMATION / N° 241

                              (Abidjan, le 28 septembre 2012)

Le Chef de l’Etat a présidé à l’Ecole de Police, la cérémonie de baptême et de remise d’épaulettes aux Promotions sortantes d’Elèves Commissaires, Officiers et Sous- Officiers de Police.

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a présidé ce vendredi 28 septembre 2012, à l’Ecole de Police, la cérémonie de baptême et de remise d’épaulettes à deux Promotions sortantes (2010- 2012) d’élèves Commissaires, Officiers et Sous- Officiers de Police.

Cette cérémonie a été marquée par trois temps forts : la remise d’épaulettes, la lecture de l’Arrêté de la Charte de la Police Nationale et les allocutions.

C’est le Président de la République qui a procédé en personne, à la remise d’épaulettes au Commissaire DOSSO Sinaly et à l’Officier DIOMANDE Lanciné, tous deux Majors de Promotion. Quant au Major de la Promotion des Sous- Officiers, KONE Lancina, ses épaulettes lui ont été remises par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, M. Hamed BAKAYOKO.

La lecture de l’Arrêté instituant la Charte de la Police Nationale a, elle, été faite par l’Elève Commissaire Hyacinthe OUFFOUET, Président des deux Promotions.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, M. Hamed BAKAYOKO et le Directeur de l’Ecole, le Contrôleur Général Alain Yao BROU, ont tous deux, dans leurs interventions, indiqué que cette cérémonie marque un nouveau départ aussi bien pour l’école que pour l’ensemble du personnel de la Police Nationale.

Quant à la Marraine des Promotions, Mme Henriette Dagri Diabaté, elle a prodigué de sages conseils à ses filleuls.

Sur un effectif total de 1866 élèves issus des deux Promotions, 1574 stagiaires, dont 43 Commissaires, 288 Officiers et 1243 Sous- Officiers ont été déclarés aptes à intégrer définitivement la grande famille de la Police Nationale. 91 stagiaires (5 Officiers et 86 Sous- Officiers) ont été radiés et 201 autorisés à reprendre leur formation.

Un défilé des troupes devant le Président de la République, Chef Suprême des Armées, a clos le volet militaire de la manifestation.

L’évènement a pris fin par la remise par le Chef de l’Etat, de 1000 ordinateurs aux différentes Forces militaires et paramilitaires de Côte d’Ivoire.

Notons que la Promotion des Commissaires et Officiers a pour devise : Dignité, Loyauté et Rigueur ; et celle des Sous- Officiers : Renaissance.

- Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

DEPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél : + 225 20 31 44 89


NOTE D'INFORMATION N°240

Mardi 2 Octobre 2012 - 13:7:0

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                    REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

                    -----------------                                                                      ------------------                           

DEPARTEMENT COMMUNICATION                          Union-Discipline-Travail

                                                   NOTE D’INFORMATION/N°240

                                                     (Abidjan, le 27 Septembre 2012)

Une délégation du bureau de l’Association des Médiateurs des pays de l’UEMOA reçue par le Chef de l’Etat

Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, a reçu en audience, ce Jeudi 27 Septembre 2012, au Palais de la Présidence de la République, une délégation du bureau de l’Association des Médiateurs des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, conduite par son président, le professeur Albert TEVOEDJRE, Médiateur de la République du Bénin.

A sa sortie d’audience, le professeur Albert TEVOEDJRE qu’accompagnaient le Médiateur de la République du Mali, M. Diango CISSOKO et celui de la Côte d’Ivoire, M. N’Golo COULIBALY, a indiqué être venu rendre compte, au Chef de l’Etat, Président en exercice de la CEDEAO, des démarches effectuées par son Association au Mali, en vue d’aider ce pays à retrouver sa stabilité.

Il s’agit, selon lui, « d’apporter quelques idées au Président en exercice de la CEDEAO afin qu’il puisse mieux gérer un dossier particulièrement difficile pour toute la sous-région. » A cet égard, il estime qu’il y a une nécessité absolue d’agir sur les esprits et les opinions maliennes pour les amener à accepter d’une part, la CEDEAO comme un allié, et d’autre part, à dénoncer l’agression et les violations des droits de l’Homme subies par le Mali et les Maliens.

En outre, le professeur TEVOEDJRE a préconisé la mobilisation des Instances islamiques, notamment la Conférence islamique, la Banque islamique et la ligue du croissant rouge en vue de dénoncer l’occupation du Mali.

Pour terminer, le Président du bureau de l’Association des Médiateurs des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine a sollicité l’obtention, par son organisation, du titre d’observateur auprès de la CEDEAO dans la résolution de la crise malienne.

A l’issue du point de presse du professeur Albert TEVOEDJRE, une déclaration du bureau de l’Association des Médiateurs des pays de l’Union Economique et

Monétaire Ouest Africaine sur la crise malienne, a été lue par M. Marius LOKO, Chef de Cabinet du Médiateur de la République du Bénin.

Notons que le Ministre auprès du Président de la République, chargé des Relations avec les Institutions, M. Albert AGGREY, a assisté à cette audience.

Ø Pour toute information supplémentaire, prière de contacter :

 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION / SERVICE PRESSE ET INFORMATION

Tél: + 225 20 31 43 27


NOTE D'INFORMATION N°239

Mardi 2 Octobre 2012 - 12:59:49

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE                 REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

                    -----------------                                                    ------------------

DEPARTEMENT COMMUNICATION                   Union-Discipline-Travail

 

                                      NOTE D’INFORMATION/N°239

                                    (Abidjan, le 22 Septembre 2012)

 

Le Chef de l’Etat a reçu le Ministre malien de la Défense

Le Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara, a reçu en audience, ce samedi 22 septembre 2012, en sa résidence de Cocody, le Colonel Major Yamoussa CAMARA, ministre de la défense du Mali.

A sa sortie d’audience, ce dernier a indiqué être porteur d’un message d’amitié et de reconnaissance au Président en exercice de la CEDEAO pour son soutient au Mali depuis le début de la crise sécuritaire.

Il a présicé que les échanges avec le Président Ouattara ont permis de définir le meilleur cadre et les modalités de déploiement des forces de la CEDEAO au Mali

Aussi, a-t-il réaffirmé l’accord du gouvernement malien pour l’installation d’une base logistique et d'un PC de la CEDEAO, "indispensables pour la mise en cohérence des actions et la réussite des opérations".

Selon lui, ces actions devront être menées "dans la plus grande discrétion pour garantir l’efficacité nécessaire à la conduite de l’opération".

Notons que les Ministres Ally Coulibaly et Paul KOFFI KOFFI ainsi que le chef d’état major des armées Soumaïla BAKAYOKO ont pris part à cette audience.

Pour toute information complémentaire, prière contacter :

DÉPARTEMENT COMMUNICATION / PÔLE INFORMATION ET PRESSE

Tél : + 225 20 31 44 88


Pages << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
   ...
Auteur
rexona
Abidjan
Pensée du jour
Leurs sourires sont d'or et leur vie de misère . ..

Transmis par Lucile C.
Actualité Africaine
» [Congo-Brazzaville] Ecair ou l'incompetence dans toute son horreur... Afficher
(Src:Mediapart)


» Tronçonnage des listes électorales au Congo de Sassou Nguesso... Afficher
(Src:Mediapart)


» Coupe CAF: Wadi Degla d'Egypte élimine AS Douanes du Togo... Afficher
(Src:Africa Top Sports)


Actualité Internationnale
» Les Espagnoles manifestent pour leurs droits... Afficher
(Src:L'Yonne Républicaine)


» Turquie : nouvel enregistrement compromettant pour le régime ...... Afficher
(Src:Libération)


Réalisé par Africaciel.com